7 janv. 2014

Haïku Bigouden

Engourdi par cette ambiance torpide

J'entends un souffle, un soupir
J'attends un souffle, un sourire


Et nous rions de nos espiègleries





Aucun commentaire:

Publier un commentaire